Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Eric - La Cuisine des Jours...
  • Je cuisine mais sans prise de tête. Dans le choix de mes recettes je me laisse guider par les produits disponibles et de saison. Ma cuisine est à mon image, tantôt inspirée, tantôt flemmarde, facile ou plus élaborée, il y en a pour tous les goûts.
  • Je cuisine mais sans prise de tête. Dans le choix de mes recettes je me laisse guider par les produits disponibles et de saison. Ma cuisine est à mon image, tantôt inspirée, tantôt flemmarde, facile ou plus élaborée, il y en a pour tous les goûts.

Vous êtes le

 ième visiteur
     depuis le 05/11/2011
Actuellement     connecté(s)

Recherche Sur Le Blog

Twitter Facebook RSS Pinterest
* Pour suivre les mises à jours et les nouvelles recettes

Les 10 Dernières Recettes



Et pour suivre les mises à jours et les nouvelles recettes
sur votre page facebook, cliquez sur "J'aime"

   
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 07:00

De temps à autres je suis comme vous, j’aime me laisser porter et inspirer par des recettes imaginées, élaborées et réalisées par d’autres.


Pour le repas dominical dernier j’ai testé pour vous la recette du Poulet au Cidre de Mamie. Non pas celle de ma Mamie, ni celle de la mamie de mes enfants mais celle que j’ai trouvé dans l’ouvrage de François Bertin «L’armoire de Mamie» de François Bertin aux éditions Ouest-France (voir le livre ici). J’espère que l’auteur ne me tiendra pas rigueur de cet emprunt ! Son livre est bourré d’astuces d’antan, tant en cuisine que pour d’autres activités quotidiennes accompagnées de tous les objets qui faisaient le quotidien de nos Grand-mères et 12 recettes originales.

La recette étant élaborée, je suppose, avec comme base un vrai poulet de ferme, bien charpenté et ayant couru avant qu’on ne l’attrape et lui torde le coup, j’ai aménagé quelques peu les temps de préparation, les quantités des ingrédients ainsi que les différentes séquences afin de les adapter au poulet d’aujourd’hui et aussi à mes habitudes culinaires. Pardon à l’auteur pour ces libertés.

Les poulets ne sont plus ce qu’ils étaient ma brave dame ! Les vrais poulets fermiers, coureurs, d’antan étaient comme les coqs, ils demandaient plus de cuisson que les poulets fermiers du commerce de maintenant, de même leur poids était plus conséquent.

Voici donc la recette de Mamie légèrement revue et corrigée pour coller aux contraintes actuelles !

Image : La Cuisine des Jours... © 2012-2013
Image : La Cuisine des Jours... © 2012-2013

Ingrédients pour 4 à 6 personnes


1 poulet coupé en 6 morceaux (1.5 kg)
100 g de lardons natures
100 g de champignons de Paris
1 bouteille de cidre brut
1 oignon
50 g de beurre
50 g de farine
2 petites gousses d’ail
1 bouquet garni (thym, persil, laurier)
Sel et poivre du moulin


Temps de Préparation : 15 mn
Temps de Cuisson : 1 h
Temps de Repos : 0 mn


Matériel

Cocotte en fonte
Pince à viande
Cuillère en bois
Chinois

Préparation


Ciseler l’oignon.

Saler et poivrer les morceaux de poulet sur toutes leurs faces.

Faire fondre le beurre dans la cocotte préalablement chauffé à feu moyen.

Faire suer les lardons et l’oignon ciselé.

Les retirer lorsqu’ils sont bien dorés.

A feu vif, faire dorer les morceaux de poulet sur toutes leurs faces.

Retirer les morceaux de poulet sans les piquer à la pince à viande.

Jeter les graisses mais garder les sucs collés au font.

Remettre les lardons, l’oignon  et ajouter les champignons et l’ail haché. Laisser revenir 5 mn.

Remettre les morceaux de poulet et saupoudrer avec la farine.

Verser le cidre et mélanger le tout pour bien lier la sauce.

Ajouter le bouquet garni et vérifier l’assaisonnement.

Une fois l’ébullition atteinte, baisser le feu au minimum et laisse mijoter à couvert 1 heure.

Si le foie, le cœur, le gésier, les reins du poulet étaient avec la bête, les hacher menu et les ajouter à mi-cuisson afin de finir de lier la sauce.

Servir chaud accompagné d’un Gratin Dauphinois. Quelques chataîgnes pré-cuites à la l'eau et juste poêlées au beurre avant dressage accompagneront très bien ce plat pour les fêtes.

Il est également possible de passer la sauce au chinois pour obtenir un fond plus lisse et dresser champignons et lardons séparément.

Astuces : Si au final il reste de la sauce passée au chinois, la recueillir dans des sacs à glaçons et la congeler pour une utilisation ultérieure afin de rehausser le goût d’autres préparations.


 


Source : «L’armoire de Mamie» de François Bertin aux éditions Ouest-France


Catégorie(s) : viandes


Mots-clés : plat completviandevolaillepouletcidre, champignon de Paris


                             

Partager cet article

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article

commentaires