Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • Eric - La Cuisine des Jours...
  • Je cuisine mais sans prise de tête. Dans le choix de mes recettes je me laisse guider par les produits disponibles et de saison. Ma cuisine est à mon image, tantôt inspirée, tantôt flemmarde, facile ou plus élaborée, il y en a pour tous les goûts.
  • Je cuisine mais sans prise de tête. Dans le choix de mes recettes je me laisse guider par les produits disponibles et de saison. Ma cuisine est à mon image, tantôt inspirée, tantôt flemmarde, facile ou plus élaborée, il y en a pour tous les goûts.

Vous êtes le

 ième visiteur
     depuis le 05/11/2011
Actuellement     connecté(s)

Recherche Sur Le Blog

Twitter Facebook RSS Pinterest
* Pour suivre les mises à jours et les nouvelles recettes

Les 10 Dernières Recettes



Et pour suivre les mises à jours et les nouvelles recettes
sur votre page facebook, cliquez sur "J'aime"

   
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 16:50

Vous n’aimez pas les endives car vous les trouvez trop amères ? Voici une manière de les cuisiner qui vous réconciliera avec elles !

Afin de casser l’amertume des endives il faut impérativement, une fois coupées en deux en long, ôter le cœur dur au pied et saler l’intérieur avant cuisson.

Pour le déglaçage final, il peut se faire au jus de citron, jus d’orange voir même au cidre en fonction de la recette qu’accompagneront ces endives.

Douceur et fondant sont au rendez-vous pour cette recette simple et rapide du nord !

 

Endives Braisées
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédientspour 2 personnes

2 belles endives
1 filet d’huile
1 noix de beurre
1 cuillère à café de sucre
Sel
Poivre
jus de citron ou d’orange ou cidre, etc...


Temps de Préparation : 5 mn
Temps de Cuisson : 20 mn
Temps de Repos : 0 mn


Matériel

Poêle
Cheminée en papier sulfurisé (cercle du diamètre de la poêle avec un trou au centre)


Préparation

Nettoyer les endives entières, les fendre en deux en long, ôter le cœur dur au pied, saler l’intérieur et poivrer légèrement.

Dans la poêle, à feu moyen, fondre une noix de beurre dans un filet d’huile.
Déposer les endives côté coupé au fond.
Couvrir avec la cheminée en papier sulfurisé pour réguler l’évaporation et laisser cuire 10 mn.
Retourner délicatement les endives et laisser encore cuire 10 mn à découvert.

En fin de cuisson, saupoudrer avec le sucre, sur les deux faces et laisser dorer un peu puis déglacer avec le liquide choisi, jus de citron, d’orange, cidre, etc…

Ainsi préparées les endives peuvent accompagner de nombreux types de plats.


 


Catégorie(s) : Légumes


Mots-clés : légume, endive, braisé, cuisine Ch'ti, cuisine du Nord, végétarienne, cuisine végétarienne



Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 17:40

Envie d’une petite pâtisserie vite faite, bien faite, qui fait plaisir, aimée de tous et qui ne vous prendra pas tout votre précieux temps ? J’ai la solution !

Cette pâtisserie vous la connaissez, c’est la tarte aux pommes ! Et réalisée en tartelettes individuelles fines elles ne vous prendront qu’une dizaine de minutes de préparation. Ensuite pour la cuisson, c’est sans surveillance, vous pouvez faire autre chose pendant ce temps.

Une vraie recette de la Cuisine des Jours… pressés !

 

Tartelette Fine aux Pommes Expresse
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédientspour 4 tartelettes

1 pâte feuilletée toute faite
2 pommes Canada
6 cuillères à soupe de Compote de Pommes
2 cuillères à soupe de Gelée de Pommes
Cannelle en poudre


Temps de Préparation : 10 mn
Temps de Cuisson : 25 mn
Temps de Repos : tiédissement


Matériel

Plaque à four
Papier sulfurisé de la pâte
Emporte pièce rond de 13 cm de diamètre


Préparation

Préchauffer le four à 210°C (th. 7).

Découper 4 cercles de pâte feuilletée de 13 cm de diamètre et les disposer sur une plaque à four chacune sur un morceau du papier sulfurisé retaillé en 4.

Etaler sur ces ronds de pâte 1 cuillère à soupe en demi de compote de pommes en respectant une petite bordure circulaire de pâte nue.

Peler et évider les pommes puis les coupées en fines lamelles réparties dans un « désordre organisée » sur les fonds de pâte.

Dorer la bordure de pâte à la gelée de pomme étalée au pinceau.

Saupoudrer de cannelle.

Enfourner 25 mn, grille à mi-hauteur.

Les tartelettes sont cuites lorsque la bordure de pâte commence à dorer.

Sortir les tartelettes du four et dorer toute leur surface (pâte et pommes) à la gelée de pomme pour leur donner un bel aspect brillant.

Laisser tiédir avant de déguster.

Pour les gourmands, servir avec une boule de glace vanille !


 

Catégorie(s) : Pâtisseries

Mots-clés : pâtisserie, tarte, tartelette, pomme, compote, express, rapide


                    

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 18:00

Dernièrement dans l’émission « Le Meilleur Boulanger de France » sur M6 nous à été présenté une recette de crêpe roulée gratinée au four dénommée Ficelle Picarde qui m’a donné l’envie de la tester.

Après quelques recherches il semblerait que la recette présentée, bien que semblant très bonne, ne soit pas la véritable recette traditionnelle et que l’utilisation de béchamel et de parmesan ne respecte pas la tradition !

De passage récente dans la région et notamment à Laon, je me suis renseigné auprès des anciens et professionnels du coin pour me faire ma propre opinion et suis arrivé à la même conclusion. Prenant l’avis des uns et des autres j’ai tenté de reproduire cette recette le plus fidèlement possible, ce qui ne fut pas une mince affaire tellement les « secrets de cuisine » sont bien gardés. Oui, c’est comme les bons coins de ramassage des champignons, on reste suffisamment vague pour que rien ne soit vraiment divulgué !

Voici donc mon interprétation de la recette traditionnellement réalisée dans la région de Picardie, constituée d’une tranche de jambon et d’une duxelles de champignons de Paris roulées dans une crêpe et gratinée au four avec crème fraîche et emmental râpé sur le dessus.

Personnellement j’y adjoins une salade de mâche en accompagnement pour la fraîcheur.

Un plat qui réchauffe et tient bien au corps malgré sont apparente légèreté !

 

 

Ficelle Picarde
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

 

Ingrédientspour 2 personnes

Pour la pâte à crêpe
50 g de farine
1 œuf
15 cl de lait
1 pincée de sel

Pour la garniture
2 tranches fines de jambon blanc
85 g de champignons de Paris frais
85 g d’échalote
10 cl de crème fraîche
25 g d’emmental râpé
5 cl de vin blanc sec
1 grosse noix de beurre
Sel
Poivre


Temps de Préparation : 15 mn
Temps de Cuisson : 20 mn + 8 mn
Temps de Repos : 0 mn


Matériel

Cul de poule
Crêpière
Casserole
Plat(s) à gratin


Préparation

Réaliser la pâte à crêpe en premier pour qu’elle ait le temps de reposer.

Dans le cul de poule, au fouet, incorporer l’œuf à la farine avec une pincée de sel, puis délayer progressivement en incorporant le lait.

Laisser reposer 20 mn à température ambiante.

Pendant ce temps, réaliser la duxelles de champignons.

Ciseler finement mais séparément les champignons de Paris et les échalotes.

Dans une casserole, fondre une grosse noix de beurre pour y faire fondre 8 mn les échalotes à tout petit feu afin d’éviter qu’elles ne se colorent.

Puis ajouter les champignons de Paris à laisser fondre également durant 8 mn environ.

En cours de cuisson, poivrer et saler légèrement car le jambon est également salé et arroser avec le vin blanc.

En fin de cuisson, ajouter une cuillère à soupe de crème fraîche, hors du feu pour lier le tout.

Réaliser les crêpes.

Préchauffer le four en position grill.

Garnir chaque crêpe en déposant dessus une tranche de jambon et la duxelles de champignons par-dessus en bandeau centré. Rabattre la crêpe aux deux extrémités du jambon afin d’éviter les fuites et la rouler sur elle-même en prenant soin de caler la languette finale en dessous.

Etaler le reste de crème fraîche sur le dessus et parsemer d’emmental râpé.

Déposer dans le plat à gratin ou dans des plats à gratin individuel et enfourner, sous le grill du four, grille à mi-hauteur pour 8 mn environ. Mieux vaut surveiller en fin cuisson afin d’éviter les coups de chaud.

Servir bien chaud accompagné d’une salade de saison.


 


Catégorie(s) : crêpes salées  


Mots-clés : crêpecrêpe saléejambonduxelles, champignon, champignon de Pariscuisine picarde 


Voir aussi : 

Pâte à Crêpes de Sarrasin
Pâte à Crêpe
de sarrasin
Crêpe de Sarrazin Campagnarde
Crêpe de Sarrazin
Campagnarde
Crêpe de Sarrasin Complète
Crêpe de Sarrazin
Complète
Crêpe de Sarrazin Jambon-Champignons-Fromage
Crêpe de Sarrazin
Jambon
Champignons
Fromage

 
Crêpe Roulée Jambon Fromage
Crêpe Roulée
Jambon Fromage
 

                                                   

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 07:15

Grisaille et froid ce week-end, de quoi devenir léthargique au foyer. Que nenni ! Activité pâtisserie avec mes filles et création d’une nouvelle recette.

Nous partions plein de courage pour créer une recette de cookies aux amandes, mais lors de la dégustation, le résultat final nous imposa l’obligation de changer l’intituler ! Ce sont des sablés plus que des cookies !

On ne gagne pas à tous les coups, l’essentiel étant que le résultat soit bon et il l’est !

 

Biscuits Sablés aux Amandes
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédients pour 36 sablés

100 g de cassonade
75 g de sucre
100 g de beurre ramolli
1 œuf
1 pincée de sel
250 g de farine T45 tamisée
1 cuillère à café de levure chimique
125 g de poudre d’amandes
6 gouttes d’extrait d’amande amère
36 amandes mondées entières


Temps de Préparation : 20 mn
Temps de Cuisson : 12 mn
Temps de Repos : refroidissement

 

Matériel

Robot ménager avec bol et couteau à pâte
Tamis
Planche à découper
2 plaques à four antiadhésive
Grille ou volette à gâteau



Préparation

Préchauffer le four à 210°C (th. 7)

Préparer tous les ingrédients.
Tamiser la poudre d’amandes et la farine.

Au robot, dans le bol à pâte, blanchir le beurre avec le sucre et la cassonade.
Ajouter l'œuf, l’extrait d’amande amère et le sel.
Pétrir à vitesse 1 jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux et lisse.

Incorporer la levure chimique à la farine et les incorporer progressivement dans le bol du pétrin.

Ajouter enfin la poudre d’amandes et finir de pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte qui se détache de la paroi du bol.

Sur le plan de travail rouler la pâte en deux long boudins d’environ 5 cm de diamètre.

Détailler au couteau en rondelles d'1,5 cm d'épaisseur, chacune pesant 20 g cela fera 36 sablés. Puis rouler ces portions de pâte en boule entre les paumes des deux mains.

Afin de gagner du temps, l'idéal est de travailler avec deux plaques, l'une en cuisson et l'autre en préparation. Trois fournées seront nécessaires en four ménager de taille traditionnelle pour tout cuire.

Disposer les boules de pâte sur la plaque à four antiadhésive suffisamment espacées et en quinconce, afin qu'elles ne se collent pas en s’étalant à la cuisson. Les aplatir légèrement avec le creux de la paume de la main et piquer une amande entière au centre.


Enfourner à four chaud, grille à mi hauteur.

Laisser cuire 12 mn jusqu'à ce que les cookies commencent à dorer sur les bords.

Au terme de la cuisson, sortir la plaque du four, laisser refroidir deux minutes avant de décoller les cookies de la plaque à l'aide d'une spatule plate et de les mettre à refroidir sur grille ou volette.


 

Catégorie(s) : Pâtisseries

Mots-clés : pâtisserie, gâteau, biscuit, sablés, amandes 


Voir Aussi :

Petits Sablés au Beurre
Petits Sablés au Beurre
Biscuits Sablés
Biscuits Sablés
Shortbreads Biscuits Irlandais
Shortbreads
(Biscuits Irlandais
sans œufs)
Biscuits Sablés Coco Vanille (640x480)
Biscuits Sablés
Coco Vanille
  
 

                                

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 17:00

Voici une recette d’inspiration normande avec des produits du cru de saison, pintade, cidre brut, Calvados, pommes et crème fraîche. On ne peut faire plus terroir ! Personnellement je n’ai utilisé pour cette recette que des produits bio, à défaut, je vous conseil tout de même de réaliser cette recette avec des produits fermiers, notamment pour la pintade et le cidre. Les gouts sont plus authentiques et la volaille ne se défera pas à la cuisson. Pour les pommes choisissez une variété qui se tienne bien en cuisson, bio ou non traitée car on gardera la peau. Personnellement, j'utilise des pommes à robe rouge et jaune d'un vieux pommier du jardin qui ne reçoit aucun traitement et dont je ne connais pas la variété.

Excellent quand il vient d’être préparé, ce plat est, comme beaucoup de plat en sauce, encore meilleur réchauffé. Il peut donc être parfaitement préparé la veille. J’ai même congelé les restes pour plus tard car nous n’étions que deux sur ce plat et une pintade moyenne d’1,5 kg convient parfaitement pour 6 personnes.

En accompagnement, je laisse libre court à votre inspiration. Personnellement pour le premier service, j’ai laissé glisser mon inspiration un peu plus vers le nord, bien qu’elles soient également cultivées en Normandie, avec des endives braisées, que je vous conseil de déglacer au cidre également et pour le second service j’ai réalisé un Gratin Dauphinois Minute au Four à Micro-Ondes.

Vous l’aurez constaté, j’attaque les plats d’hiver !

 

Pintade au Cidre et aux Pommes
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédients pour 6 personnes

1 pintade fermière ou bio d’1,5 kg
2 Pommes
75 cl de cidre brut bio ou fermier
2 cuillères à soupe de Calvados
50 ml de crème liquide
4 échalotes
2 gousses d’ail
4 brins de thym
1 feuille de laurier
2 à 3 cuillères à soupe de farine
Huile
Sel
Poivre


Temps de Préparation : 20 mn
Temps de Cuisson : 50 mn
Temps de Repos : 0 mn


Matériel

Cocotte en fonte
Chinois

 


Préparation

La pintade est détailler en 6 morceaux.

Dans un bon filet d’huile, en cocotte, à feu moyen, faire dorer les morceaux de pintade sur toutes leurs faces.

Puis retirer les morceaux de viande et faire fondre, sans coloration les échalotes ciselées et les gousses d’ail juste écrasées. Ajouter le laurier, le thym, sel et poivre.

Remettre ensuite les morceaux de volaille et les flamber avec 2 cuillères à soupe de Calvados.

Singer généreusement la viande avec 2 à 3 cuillères à soupe de farine.

Verser la totalité de la bouteille de cidre brut, soit 75 cl, afin que les morceaux de viande baignent généreusement.

A ébullition, baisser le feu au minimum et laisser mijoter, couvert, à tout petit bouillon, pendant 40 mn. Découvrir à mi-cuisson afin que la sauce réduise un peu.

A la fin de ce temps, sortir les morceaux de viande, passer la sauce au chinois puis la remettre dans la cocotte et incorporer 50 ml de crème liquide. Remettre les morceaux de viande et remettre à chauffer à couvert 10 mn avec les pommes non pelées, juste évitées au centre et coupées en 8 posés sur le dessus pour les cuire.

Servir cette pintade accompagnée des pommes et d’une garniture de saison, endives braisées, gratin de pommes de terre, pommes vapeur, pâtes, chou de Bruxelles, châtaignes, etc…


 


Catégorie(s) : viandes


Mots-clés : viandevolaillepintadecidre, sauce, pomme, cocotte, Cuisine Normande 

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 12:30

Avec l’hiver qui arrive à grand pas, une envie de desserts plus consistants vous envahit ?

Voici un dessert des plus classiques, mais toujours apprécié, qui de plus peut se manger tiède ou froid, selon vos goûts !

 

Riz au Lait Traditionnel
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédients pour  4 personnes

200 g de riz rond
1 litre de lait
100 g de sucre de canne roux
1 gousse de vanille
4 œufs (2 entiers + 2 jaunes)
1 pincée de sel
Eau bouillante


Temps de Préparation : 15 mn
Temps de Cuisson : 40 mn
Temps de Repos : refroidissement


Matériel

Casserole
Passoire
Cul de poule
Fouet à main
Ramequins


Préparation

Mettre une casserole d'eau bouillante salée sur le feu.
Rincer le riz à l’eau froide.
Lorsque l’eau est à ébullition, verser le riz.
Laisser bouillir 3 minutes.
Passer le riz et le rincer à l'eau froide.

Faire chauffer le lait dans la casserole avec une gousse de vanille fendue en deux.
Lorsqu’il est à ébullition, ajouter le riz et mélanger.
A la reprise de l'ébullition baisser à feu doux et laisser cuire 30 à 35 mn le temps que le riz absorbe tout le lait.

A la fin de ce temps, retirer la gousse de vanille.

Dans un cul de poule, fouetter  2 œufs entiers et 2 jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter ce mélanger au riz au lait, mélanger et cuire à feu moyen en continuant de remuer jusqu'à épaississement.

Débarrasser dans les ramequins et laisser refroidir.

Selon les goûts le riz au lait se sert tiède ou froid.
Dans ce dernier cas, le réserver au réfrigérateur quelques heures avant dégustation.



Catégorie(s) : crèmes & entremets


Mots-clés : entremetsrizlait 


Voir Aussi :

Riz au lait avec la Machine à Pain (MAP)
Riz au lait avec
la Machine à Pain
(MAP)


 
     

 

 

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 13:40

La saison des Coquilles Saint-Jacques bat son plein depuis plus d’un mois, il est temps de revenir vers ce mets succulent !

Vu les prix pratiqués sur ce coquillage, surtout loin de ses côtes de prédilection, je vous ai déjà présenté la manière d’optimiser la totalité de son contenu avec plusieurs recettes, le Fumet de Barbes de Saint-Jacques, les Tagliatelles aux Deux Saumons et Fumet de Saint-Jacques, les Noix de Saint-Jacques et Asperges Poêlées Sauce Corail Citronnée, les Noix de Saint-Jacques Cuite Attachée à sa Coquille Sauce Corail Citronnée et Sarriette et sa Crème Fouettée au Fumet de Barbes, les Noix de Saint-Jacques à l’écume de Corail à l’Orange et le Velouté de Saint-Jacques à l'Anis Safrané.

Toutes ces recettes présentent la particularité d’utiliser tout ce que contient une coquille Saint-Jacques et que vous payez au prix fort, même ce que votre poissonnier jette à la poubelle, les barbes. Quitte à passer pour une ou un original(e), la prochaine fois que vous en achetez demandez-lui de vous mettre ces « déchets » à part dans un petit sac et cuisinez-les en fumet !

Pour cette nouvelle recette, je revisite le traditionnel velouté de poireau pomme de terre en le rehaussant de ce Fumet de Saint-Jacques et pour le service, l’occasion et le dressage, j’ai poêlé les noix et les ai dressées sur le bord de l’assiette.

Pour une assiette pleine de saveurs et de plaisir !

 

 

Velouté de Poireau Pomme de Terre au Fumet de Saint-Jacques
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes

6 barbes de coquilles saint-jacques
360 g de blanc de poireau
230 g de pomme de terre
2 petites échalotes
1 filet d’huile d’olive
Sel
Poivre
800 ml d’eau bouillante


Temps de Préparation : 15 mn
Temps de Cuisson
: 20 mn
Temps de Repos : 0 mn


Matériel

Faitout
Mixer
Passoire fine
Tissu étamine


Préparation

Commencer par réaliser un fumet léger de barbes de saint-jacques.
Ciseler les échalotes, les faire fondre, sans coloration, dans le faitout dans un filet d’huile d’olive.
Rincer abondamment les barbes des saint-jacques à l’eau froide pour bien les débarrasser de tout leur sable puis les hacher grossièrement au couteau.
Les faire rissoler ensuite dans la fondue d’échalotes pour leur faire rendre leur eau et leur fumet et laisser réduire.
Lorsqu’elles commencent à sécher, verser l’eau bouillante, saler, poivrer et laisser mijoter un peu.

Pendant ce temps, préparer les légumes, ciseler les poireaux et détailler les pommes de terre en petits dés.

Filtrer le fumet dans une passoire doublée d’un tissu étamine pour bien retenir les résidus de sable toujours possible lorsque l’on cuisine les barbes de coquillages. Réserver le fumet et jeter les barbes.

Rincer le faitout et faire fondre les poireaux émincés, sans coloration, dans un filet d’huile d’olive.
A réduction, couvrir avec le fumet de saint-jacques et ajouter les pommes de terre.

A la reprise de l’ébullition, laisser mijoter 20 mn jusqu’à complète cuisson des pommes de terre.

Mixer le tout et passer à la passoire fine pour retenir les fils de poireaux, en s’aidant du cul d’une louche pour accélérer la filtration d’un mouvement circulaire.

Vérifier l’assaisonnement et servir immédiatement bien chaud.

Cette recette peut être complétée, comme sur la photo, par les noix de saint-jacques juste poêlées dans du beurre salé, 2 mn d’un côté et 1 mn de l’autre.



Catégorie(s) : soupes - potages - veloutés & bouillons


Mots-clés : soupe, velouté, poireau, pomme de terre, coquille saint-jacques, fond, fumet, Cuisine Normande, coquillage


Voir Aussi :

Fumet de Barbes de Saint-Jacques
Fumet de Barbes
de Saint-Jacques
Velouté de Saint-Jacques à l'Anis Safrané
Velouté
de Saint-Jacques
à l'Anis Safrané
Noix de Saint-Jacques et Asperges Poêlées Sauce Corail Ci
Noix de Saint-Jacques
et Asperges Poêlées
Sauce Corail Citronnée
 Noix de Saint-Jacques Cuite Attachée à sa Coquille Sauce
Noix de Saint-Jacques
Cuite Attachée à sa Coquille
Sauce Corail et sa Crème
Fouettée au Fumet de Barbes

Noix de Saint-Jacques Ecume de Corail à l'Orange
Noix de Saint-Jacques
Ecume de Corail
à l'Orange
Tagliatelles aux Deux Saumons et Fumet de Saint-Jacques
Tagliatelles aux Deux Saumons et
Fumet de Saint-Jacques


 
     

                           

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 15:20

Ma machine à pain vient de me lâcher après de nombreuses années de bons et loyaux services, l’occasion pour moi de revenir à une réalisation plus traditionnelle de la brioche.

Je vous propose donc aujourd’hui une recette pure beurre, enfin presque, puisque qu’il y a aussi un peu de crème liquide, plus hydratante et moins grasse que le beurre.

Pour m’amuser un peu, je lui ai donné une forme de fleur avec un cœur et 5 pétales. Ainsi faite, aucun besoin de moule, une plaque de cuisson anti-adhérente ou recouverte d’un film sulfurisé ou siliconé suffit.

Avec une belle dorure à l’œuf et pépites de sucre en finition !

Une belle brioche bien chaude en moins de 3 heures ! Elle n’a pas fait long feu !

 

 

Brioche Pure Beurre au Four Traditionnel
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 

 

Ingrédients


3 cuillères à soupe de sucre
2 cuillères à soupe de crème liquide
¾ cuillère à café de sel
2 œufs
1 sachet de sucre vanillé
125 gr de beurre tempéré
400 gr de farine T55
20 gr levure fraîche (1/2 cube)


Temps de Préparation: 15 mn
Temps de Cuisson : 30 mn
Temps de Repos : 2 x 1 heure


Matériel


Robot pétrisseur avec bol et crochet (queue de cochon)
Plaque à four anti-adhérente


Préparation
 

Introduire tous les ingrédients dans le bol de la machine dans l’ordre de la liste.

Pétrir le temps nécessaire à l’obtention d’une boule de pâte homogène et qui se détache des parois du bol et du crochet soit environ 10 mn.

Laisser reposer à l’arrêt pendant 5 mn puis pétrir à nouveau 5 mn.
Former une boule et laisser reposer dans le bol, couvert d’un linge, pendant 1 heure à 25 – 30°C.

A la fin de ce temps, la pâte a levé. Il faut la rabattre sur le plan de travail pour en chasser tout l’air puis la partager en 6 parts de poids identique (environ 6 x 125g).

Former 6 boules de pâte bien régulières et les disposer en corole sur la plaque à four en les espaçant un peu. Elles se rejoindront lors de la seconde levée et la cuisson.

Couvrir d’un linge et laisser lever à nouveau pendant 1 heure à 25 – 30°C.

Un peu avant la fin de ce temps, préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Lorsque le four est chaud, dorer la brioche à l’œuf additionné de sucre glace (1 œuf pour 2 cuillères à soupe) et parsemer de pépites de sucre.

Enfourner, grille en bas de four, pour 25 à 30 mn.

A la sortie du four, laisser refroidir la brioche en la déposant sur une grille froide ou une volette à gâteau.


 


Catégorie(s) : Pains & ViennoiseriesPâtisseries


Mots-clés : pâtisserieviennoiseriebrioche, pur beurre


           

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 20:00

Dans la longue liste des courges et cucurbitacées comestibles, il en existe une qui semble avoir été spécialement conçue pour ce type de recette. Je veux parler de la courge pomarine ou Jack be little.

Son format mini se prête particulièrement bien à l’exercice et tient parfaitement en cuisson, lui permettant d’être servie telle quelle. Tout se mange, même la peau, et les pépins pourront servir à créer des amuses bouches apéritifs en les grillant, salés, au four. Voir à ce propos la recette : Graines de Potiron ou Autres Courges Grillées.

Pour la recette des pomarines farcies, j’ai opté pour de la viande de porc dans l’échine mais une viande de veau pourra tout aussi bien convenir. La farce renferme en outre une surprise, un cœur de fromage de chèvre frais tout chaud et moelleux.

Beaucoup de recettes sur internet, j’ai vérifié, vous disent de cuire la pomarine au four, comme s’il s’agissait d’une simple tomate farcie. Je pense que leurs auteurs n’ont pas réalisés eux-mêmes ces recettes ou qu’ils ont oubliés une étape essentielle, la pré-cuisson à l’eau bouillante ! En effet une telle courge, à chair dense, si petite soit-elle, et même farcie, ne peut cuire aussi vite, en 40 mn. Il lui faudra au bas mot 1 h 30 pour être tendre à cœur et encore, la peau sera encore dure et la viande en sur-cuisson ! Je vous conseille donc vivement de ne pas omettre cette étape.

Une recette facile et surprenante pour Halloween !

 

 

Courge Pomarine (Jack be little) Farcies et son Cœur de Fromage de Chèvre Moelleux
Image : La Cuisine des Jours... © 2013

 


Ingrédients pour 2 personnes

2 courges pomarines
200 g d’échine de porc
2 petits fromages de chèvre frais
30 g de pain sec
10 cl de lait
1 échalote
5 brins de persil
1/3 de cuillère à café de feuilles de thym
Huile d’olive
Sel
Poivre du moulin


Temps de Préparation : 15 mn
Temps de Cuisson : 10 + 40 à 50 mn
Temps de Repos : 5 mn


Matériel

Hachoir à viande
Faitout

Plat à four


Préparation

Mettre le pain sec en morceaux à tremper dans le lait afin qu’il s’en gorge et ramollisse.

Mettre un bon volume d’eau salée (7 g / litre) à chauffer dans le faitout afin que les pomarines y soient complètement immergées.

Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Découper le chapeau des pomarines, ôter les fibres et les pépins à cœur et égaliser la cavité ainsi crée pour y recevoir la farce.

Quand l’eau est à ébullition, plonger les pomarines ainsi préparée afin de les précuire 10 mn, pas plus, puis les sortir et les réserver à l’envers pour qu’elle s’égoutte.

Pendant ce temps, hacher la viande avec l’échalote, le persil effeuillé, le pain trempé préalablement essoré, thym, sel et poivre. Deux passes dans le hachoir sont souvent nécessaires afin d’obtenir une farce fine et homogène.

Garnir le pomarines en plaquant bien la farce au fond et sur les parois, placer un fromage de chèvre frais au centre et le recouvrir de farce.
Couvrir avec le chapeau.
Au pinceau, huiler la peau des pomarines, ainsi que le plat à four, avant de les y ranger.

Enfourner sur grille un cran en dessous de la mi-hauteur pour 40 à 50 mn.

En fin de cuisson la peau et la chair des pomarines se laissent transpercer aisément par une grosse aiguille ou la pointe d’un couteau.

Servir chaud 5 mn après la sortie du four.

 


Catégorie(s) : viandes


Mots-clés : plat completlégumecourge, pomarine, jack be little, viandeporc, échine, échine de porc, farce


                 

Repost 0
Publié par Eric - La Cuisine des Jours... - dans Recettes
commenter cet article